Korsikanikes nyxtes

16 bomves eskasan to brady tis pemptis pros paraskevi stin korsiki. Parolo pou oi symmories tou Sarkozy den stamatane na syllamvanoun meli tou FLNC , stin kKorsiki ta pargmata den einai k toso rodina...

http://apa.online.free.fr/breve.php3?id_breve=2026

από AFP 13/05/2006 9:10 μμ.


Actualité corse 12/05/2006 - 10h47 Nuit bleue en Corse: une bombe explose devant les gendarmes, pas de blessés Une des charges explosives qui n'ont pas fonctionné dans la nuit de jeudi à vendredi en Corse, marquée par une série d'attentats ou tentatives d'attentat, a explosé vendredi matin devant les gendarmes à Coti-Chiavari (Corse-du-Sud), sans faire de blessés, a-t-on appris de sources proches de l'enquête. Une quinzaine d'attentats ou tentatives ont été perpétrés dans la nuit en Corse, selon un bilan encore provisoire des services de sécurité intérieure à la préfecture de Corse. Les gendarmes avaient découvert dans la matinée un bidon en plastique rempli d'une quinzaine de litres d'un mélange explosif devant une résidence secondaire de Portigliolo, une petite station balnéaire du golfe d'Ajaccio, sur la commune de Coti-Chiavari. Ils avaient établi un périmètre de sécurité en attendant les démineurs de la sécurité civile, occupés à sécuriser d'autres lieux, quand la charge a explosé, peu avant 10H00, selon les mêmes sources. "Nous n'avons pas encore recensé de manière définitive tous les attentats ou tentatives de la nuit, il est possible qu'on en découvre d'autres, mais le bilan, pour l'instant, est d'une quinzaine", a déclaré à l'AFP un responsable des services de sécurité intérieure à la préfecture de Corse. Pendant que les gendarmes établissaient le périmètre de sécurité à Portigliolo, les artificiers de la sécurité publique désamorçaient une charge de cinq ou six kg devant une agence du Crédit Lyonnais dans un quartier périphérique d'Ajaccio. A quelques dizaines de mètres de là, ils en avaient neutralisé une autre dans les bureaux de la Chambre d'Agriculture de Corse-du-Sud, qui avaient déjà été légèrement endommagés vers minuit par un premier attentat. Tout a commencé à 22H00 jeudi, avec cinq attentats quasiment simultanés en Corse-du-Sud, dont un endommageant la devanture d'une perception du Trésor public en plein centre d'Ajaccio, près d'une terrasse de café à moitié pleine. Au même moment, une tentative avortait devant le rectorat de Corse, toujours à Ajaccio, la mèche de la charge explosive ayant fait long feu. D'autres lieux symbolisant la présence de l'Etat français ont également été visés durant la nuit, comme un bureau de la Poste et un bureau de l'Office hydraulique à Corte (Haute-Corse) ou une agence d'exploitation d'EDF à Porto-Vecchio (Corse-du-Sud). Les autres cibles des attentats, qui n'ont été ni signés ni revendiqués, étaient des résidences secondaires.

από ''' 13/05/2006 9:20 μμ.


La Corse théâtre d'une quinzaine d'attentats en une nuit vendredi 12 mai 2006 (Reuters - 15:07) AJACCIO - Une quinzaine d'attentats ou de tentatives d'attentats ont été recensés en Corse dans la nuit de jeudi à vendredi, selon un bilan provisoire, visant des édifices publics et des résidences secondaires appartenant à des Continentaux ou des étrangers. Ces actions, non revendiqués dans l'immédiat, ont provoqué des dégâts qualifiés par les enquêteurs de peu importants et n'ont pas fait de blessés. Cependant, à Coti-Chiavari, une charge a explosé à proximité d'un groupe de gendarmes malgré le périmètre de sécurité mis en place devant une villa située à Portigliolo, dans le golfe d'Ajaccio. Ces explosions surviennent après une vague de revendications émanant des deux mouvements FLNC, dits "de l'Union des Combattants" et "du 22 octobre". Au cours des dernières semaines, les groupes se sont attribués la paternité d'une trentaine d'actions et réaffirmé leur détermination à poursuivre "la lutte armée". A l'orée de la saison touristique, ces attentats sont "un coup porté à la Corse", a estimé Michel Delpuech, préfet de Corse. "Ceux qui les ont perpétrés n'aiment pas la Corse, ils jouent contre la Corse". Pour Camille de Rocca Serra, président de l'Assemblée de Corse, "les auteurs de ces exactions ne se donnent non seulement aucun avenir politique mais ils tourmentent davantage l'avenir de l'île". "En commettant de tels actes, les poseurs de bombe prennent chaque fois le risque insensé de mettre en péril des vies humaines", souligne dans un communiqué le député de Corse-du-Sud pour qui "le retour à la raison et à la responsabilité de chacun est impérieux. Parmi les cibles qui ont été visées entre 22h00 et minuit, on recense notamment les locaux du Trésor public à Ajaccio, déjà détruits il y a trois ans, une agence d'exploitation d'EDF, à Porto-Vecchio, une agence hydraulique et un bureau de la Poste. Plusieurs villas, souvent isolées, ont été touchées et une tentative d'attentat a été déjouée contre le rectorat de la Corse, à Ajaccio.

Προσθέστε περισσότερες πληροφορίες

To μέγιστο μέγεθος των αρχείων είναι 16ΜΒ. Επιτρέπονται όλες οι γνωστές καταλήξεις αρχείων εικόνας,ήχου, βίντεο. ΠΡΟΣΟΧΗ! Για να υπάρχει η δυνατότα embed ενός video πρέπει να είναι της μορφής mp4 ή ogg.

Νέο! Επιλέξτε ποιά εικόνα θα απεικονίζεται στην αρχή του σχόλιου.

Creative Commons License

Όλα τα περιεχόμενα αυτού του δικτυακού τόπου είναι ελεύθερα προς αντιγραφή, διανομή, προβολή και μεταποίηση, αρκεί να συνεχίσουν να διατίθενται, αυτά και τα παράγωγα έργα που πιθανώς προκύψουν, εξίσου ελεύθερα, υπό τους όρους της άδειας χρήσης Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License